Le Club cycliste La Meute fait appel à l’expertise de Sentiers Boréals pour la mise en valeur de son réseau.

UN INVESTISSEMENT STRATÉGIQUE PAYANT

Date | 19 février 2024

L’expertise de Sentiers Boréals a été mise à profit dans le cadre d’une étude de faisabilité et d’un plan concept réalisés à la fin de l’été 2023 pour le Club cycliste La Meute. Ce document a permis d’évaluer les possibilités proposées par le terrain sur lequel le réseau actuel de sentiers est aménagé, ainsi que la priorisation des travaux à effectuer.

Un réseau bien établi qui souhaite se revamper au goût du jour

Le réseau actuel est de type cross-country classique, et le club a ajouté en 2023 deux sentiers de type flowtrail/enduro. Ce réseau mérite définitivement un arrêt dans votre itinéraire en particulier après les développements réalisés par Sentiers Boréals à Lac-Etchemin, La Pocatière et Edmundston, NB (ouverture prévue en 2024), lesquels viennent créer, à partir de Québec, une sorte de Route Brune destinée aux touristes à crampons. L’objectif du club: Devenir une destination attrayante pour les cyclistes de tous les niveaux et faciliter l’intégration des nouveaux cyclistes. Avec cette étude, le club obtient les étapes nécessaires à l’amorce d’une cure de jouvence lui permettant de se tailler une place de choix dans le réseau de vélo de montagne de l’Est du Québec. Le club espère faire de sa destination une halte touristique mémorable, grâce à des sentiers plus sécuritaires et accessibles, et une expérience utilisateur optimisée.

Mise en lumière du potentiel et identification des contraintes

C’est en août dernier que l’équipe de Sentiers Boréals s’est rendue sur place afin d’évaluer d’une part le potentiel qu’offre le terrain actuel, mais également les enjeux adressés par ce même réseau, tel qu’il a été développé au fil des 15 années d’existence du club. Les sentiers actuels ont été évalués et la fermeture de ceux-ci a été priorisée en fonction du potentiel que leur fermeture pouvait ouvrir pour le développement de sentiers plus au goût du jour, de manière à maximiser le potentiel du terrain. Voies ferrées et autres barrières à l’accès, milieux humides, composition du sol, rien n’a été négligé afin de réimaginer le réseau. Il sera donc proposé la fermeture de certains sentiers pour en permettre la création de nouveaux, puis une proposition des points d’accès potentiels et leur influence sur les modalités d’utilisation en fonction des clientèles (locale, touristique).

Cartes des phases 1 et 2 démontrant les fermetures de sentiers proposées.
Cartes des phases 1 et 2 démontrant les fermetures de sentiers proposées.

Un investissement stratégique qui pourrait s’avérer payant

Le document déposé au club La Meute par Sentiers Boréals permettra de consolider la participation de la ville de Rivière-du-Loup, déjà impliquée financièrement dans le support du club, et rallier d’autres groupes d’utilisateurs (par exemple le club de ski de fond local) autour d’une vision commune. De plus, l’investissement permettra, si le plan complet est réalisé, d’aller chercher 52 fois sa valeur en financement (subventions et autres contributions) pour la réalisation du projet.

À quoi pouvez-vous vous attendre pour la suite des choses?

  • Ajout d’une boucle de calibre débutant, accessible aux familles, qui encerclera le réseau
  • Consolidation et bonification des sentiers existants
  • Parc d’habileté et zone d’évolution de niveau débutant et intermédiaire
  • Ajout de sentiers de type flowtrail

Clin d’œil créatif – Des œuvres d’art qui font jaser!

Situés à quelques endroits stratégiques sur les sentiers du réseau, différentes œuvres de l’artiste sculpteur, André Michaud peuvent être admirées par les utilisateurs. Réalisées bénévolement par l’artiste, ces sculptures en bois ludiques font parfois sourire, parfois réfléchir, mais une chose est certaine, elles font jaser! 

Scroll to Top